Rassemblement pour protester contre l’expulsion des demandeurs d’asile vers le Soudan //Gathering Against The Deportation of Asylum Seekers to Sudan

Rassemblement pour protester contre l’expulsion des demandeurs d’asile vers le Soudan devant le ministère des Affaires Etrangères vendredi 31 mars 2017 de 15 h 30 à 18 h 30

Aujourd’hui 27 Soudanais attendant l’exécution de leurs arrêtés d’expulsion, car les autorités françaises ont entamé ces derniers mois des procédures d’expulsion pour un nombre croissant de demandeurs d’asile en provenance du Soudan sans prendre en compte la situation de guerre qui sévit dans plusieurs régions de ce pays et notamment au Darfour, dans les Monts Nouba, dans le Nil Bleu (le Quai d’Orsay déconseille fortement au ressortissants français de se rendre dans ces zones), ni les atteintes graves contre les droits de l’Homme dans l’ensemble du pays. La France semble ignorer que le général Omar El Bechir est le seul chef d’Etat en exercice qui soit poursuivi par le Tribunal Pénal International (TPI) pour des accusations de génocide, de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité. La France ne semble plus se souvenir non plus que les dispositions des conventions internationales interdisent le renvoi d’un demandeur d’asile dans son pays d’origine, si cela doit mettre sa vie en danger.

Il est important de souligner que les demandeurs d’asile soudanais, comme l’ensemble des demandeurs en provenance d’autres pays, ne bénéficient pas d’assez du temps pour préparer leurs dossiers, ni d’une assistance leur permettant de comprendre les procédures complexes de la demande d’asile et des limites juridiques et administratives à ne pas dépasser. A cela s’ajoute les problèmes de communication liés au nombre insuffisant d’interprètes en arabe soudanais mais aussi dans les autres langues parlées de ce pays.

La majorité des demandeurs d’asile soudanais arrivent en France après une traversée périlleuse de la Méditerranée et un voyage long et éprouvant à travers plusieurs pays avec les conséquences physiques et psychologiques que l’on imagine sur ces jeunes gens qui quittent leur pays et leurs familles pour la première fois. Arrivés en France, ils sont contrains de dormir dans les rues des grandes villes. Ils déposent leur demande d’asile dans des conditions indignes malgré l’aide et les efforts déployés par les ONG.

Avec ce rassemblement, nous appelons les autorités françaises à arrêter immédiatement l’expulsion des demandeurs d’asile soudanais vers leur pays d’origine car ils sont victimes dès leur retour de pressions, menaces, d’interrogatoires « prolongés » et de toutes sortes de discriminations. Les organisations humanitaires et de défense des Droits de l’homme avaient signalé dans le passé des cas de disparition parmi les expulsés vers le Soudan, mais aussi des meurtres, comme celui de Mohamed Ahmed Mahmoud le 21 novembre 2016 les services soudanais avait expliqué sa mort pendant les interrogatoires par le fait qu’il s’était jeté de la fenêtre du cinquième étage.

Arrêtons l’expulsion des demandeurs d’asile vers le Soudan

Rassemblement organisé par les activistes et les associations soudanais en France

Lieu de rassemblement :
Ministère des Affaires Etrangères
37, Quai d’Orsay 75007 Paris
Métro Ligne 8 et RER C : Gares des Invalides, coté Esplanade des Invalides
_________________________________________

<ENGLISH>

Gathering Against The Deportation of Asylum Seekers to Sudan!
In front of the Ministry of Foreign Affairs, Friday March 31, 2017: 3:30 – 6:30pm

Today, 27 Sudanese people are awaiting the carrying out of the orders for their deportations, as the French authorities have initiated an increasing number of deportation procedures for an increasing number of asylum seekers from Sudan, without taking into account the war situation in several parts of the country, notably in Darfur, Nuba Mountains, Blue Nile (the French Foreign Ministry strongly discourages French nationals from visiting these areas), nor taking into account the serious human rights abuses in the country as a whole. France seems to ignore that General Omar al-Bashir is the only acting Chief of State who is pursued by the International Criminal Court (ICC) for charges of genocide, war crimes, and crimes against humanity. France also doesn’t seem to remember anymore that international conventions prohibit refoulment – the return of an asylum seeker to her/his country of origin, if it will put his/her life in danger.

It’s important to highlight that Sudanese asylum seekers, like all applicants from other countries, have neither sufficient time to prepare their cases nor assistance to understand the complex asylum procedures and the legal/administrative limits not to be exceeded. In addition, there are the problems of communication which can be linked to the insufficient number of interpreters of Sudanese Arabic as well as other languages spoken in that country.

The majority of Sudanese asylum seekers arrive in France after a perilous crossing of the Mediterranean and a long and challenging journey through several countries – with the physical and psychological consequences one can imagine for young people who leave their country and their families for the first time. When they arrive in France, they are forced to sleep in the streets of big cities. They submit their demands for asylum in undignified conditions, despite the efforts employed by NGOs.

With this gathering, we call on the French authorities to immediately stop the deportation of Sudanese asylum seekers to their country of origin, because upon their return they are victims of pressuring, threats, “extended” interrogations, and all sorts of discrimination. Humanitarian and human rights organizations have reported cases of disappearances amongst those deported to Sudan in the past, as well as reported cases of murders, like that of Mohamed Ahmed Mahmoud during interrogations on November 21, 2016, which the Sudanese services had explained as him having thrown himself out of a fifth-floor window.

Stop the deportations of asylum seekers to Sudan!

Gathering organized by Sudanese activists and associations in France

Place of gathering:
Ministry of Foreign Affairs
37, Quai d’Orsay 75007 Paris
Metro Line 8 and RER C : Gares des Invalides, on the side of Esplanade des Invalides

Advertisements