Distributions of Clothes, Tents and other Resources/ Distribution de vêtements, tentes et autres ressources

“We don’t need food or clothes, we need asylum, people keep coming and giving me biscuits, I don’t want this, I want to starve and never sleep until I have a safe home.”

Humanitarian aid will not end this “crisis”. Only getting rid of this vicious border will do that. The situation in Calais is a deeply political one, and we believe the response to this has to go further than the provision of blankets. But there are many humanitarian organisations and individuals operating in Calais who do distribute. If you want to donate stuff please contact them. Please make sure you have contacted an organisation or individual BEFORE YOU MAKE YOUR PLANS TO COME.

If you do come to the jungle with a camera, please be respectful, it is people’s homes not a zoo. NEVER photograph people without express consent as it can bring them and their families in danger. And remember that some people might feel obliged to agree to being photographed because you have been giving things out.

We would recommend reading Radical Migrant Solidarity, a practical guide compiled by some activists working in Calais. It was written some years ago, but might help to provide further explanation about our position. Or other recent posts on our blog discussing this.

You can email calaisdonations@gmail.com for more details on what is needed and co-ordinating drop off.

Donation? Reperation??? Some thoughts on charity in the context of being colonizers

Frantz Omar Fanon – The wretched of the earth

1961, (page 57FF.) For centuries the capitalists have behaved like real war criminals in the underdeveloped world. Deportation, massacres, forced labor, and slavery were the primary methods used by capitalism to increase its gold and diamond reserves, and establish its wealth and power.

Not so long ago, nazism transformed the whole of europe into a genuine colony. The governments of various european nations demanded reparations and the restitution in money and kind of their stolen treasures. As a result, cultural artifacts, paintings, sculptures, and stained-glass windows were returned to their owners. In the aftermath of the war the europeans were adamant about one thing: “germany will pay.” at the opening of the eichmann trail mr. adenauer, on behalf of the german people, once again asked forgiveness from the jewish people. Mr. Adenauer renewed his country’s commitment to continue paying enormous sums to the state of israel to compensate for nazi crimes.

At the same time we are of the opinion that the imperialist states would be making a serious mistake and committing an unspeakable injustice if they were content to withdraw from our soil the military cohorts and the administrative and financial services whose job it was to prospect for, extract and shirp our wealth to the metropolis. Moral reparation for national independence does not fool us and it doesn’t feed us.

The wealth of the imperialist nations is also our wealth
[…] In concrete terms europe has been bloated out of all proportions by the gold and raw materials from such colonial countries as latin america, china and africa. Today europe’s tower of opulence faces these continents, for centuries the point of departure of their shipments of diamonds, oil, silk and cotton, timber and exotic produce to this very same europe. The ports of holland, the docks in bordeaux and liverpool owe their importance to the trade and deportation of millions of slaves.

Europe is literally the creation of the third world. The riches which are choking it are those plundered from the underdeveloped peoples.

And when we hear the head of a european nation declare with hand on heart that he must come to the aid of the unfortunate peoples of the underdeveloped world, we do not tremble with gratitude. On the contrary, we say among ourselves, “it is a just reparation we are getting.” so we will not accept aid for the underdeveloped countries as “charity”. Such aid must be considered the final stage of a dual consciousness – the consciousness of the colonized that is their due and the consciousness of the capitalist power that effectively they must pay up. […]

Brandishing the third world as a flood which threatens to engulf the whole of europe will not divide the progressive force whose intentions are to lead humanity in the pursuit of happiness. The third world has no intention of organizing a vast hunger crusade against europe. What it does expect from those who have kept it in slavery for centuries is to help it rehabilitate human, and ensure his triumph everywhere, once and for all.

But it is obviously we are not so naïve as to think this will be achieved with the cooperation and goodwill of the european governments. This colossal task, which consists of reintroducing man into the world, human in his totality, will be achieved with the crucial help of the european masses who would do well to confess that they have often rallied behind the position of our common masters on colonial issues. In order to this, the european masses must first of all decide to wake up, put on their thinking caps and stop playing the irresponsible game of sleeping beauty.

“On n’a pas besoin de nourriture ou de vêtements, on a besoin d’asile, les gens arrêtent pas de m’amener des gâteaux et des biscuits, j’ai pas besoin de ça, je veux crever de faim et pas dormir jusqu’à ce que j’ai un endroit sûr”

L’aide humanitaire ne résoudra pas cette “crise”. Se débarrasser de cette frontière ignoble le fera. La situation à Calais est profondément politique, et nous sommes convaincus que le réponse à cette situation va bien au-delà de la distribution de couvertures. Il existe plusieurs organisations humanitaires ou initiatives personnelles qui s’occupent de la distribution à Calais. Si vous voulez faire des dons, vous pouvez les contactez directement.

Assurez vous de les avoir contacté AVANT DE VENIR. Bien que nous ne soyons pas directement impliqué, nous savons qu’il y a parfois des problèmes au niveau du stockage ou de la distribution elle-même.

Si vous venez au camp de migrants avec un appareil photo ou une caméra, soyez respectueux, il s’agit d’habitations pas d’un zoo. Ne photographiez JAMAIS personne sans avoir demandé leur accord au préalable, vous pouvez mettre ces personnes et leur famille en danger. Et gardez à l’esprit que certaines personnes se sentiront obliger de se laisser photographier parce que vous venez juste de distribuer des dons.

Nous recommandons de lire le manuel Radical Migrant Solidarity (en anglais), un guide pratique écrit par des militants sur Calais. Il a été écrit il y a plusieurs années déjà mais il explique notre positionnement politique de manière plus détaillée. Vous pouvez aussi lire d’autre posts traitant du sujet sur ce blog.

Affaires utiles à amener:

  • Tentes (complète, de préférence avec un nom dessus, imperméable)
  • Bâches plastiques
  • Sacs de couchage et couvertures
  • Matelas
  • Vêtements d’hommes (de bonne qualité, chaud et imperméables, par exemple des manteaux, chaussettes épaisses, pantalons de jogging sont très appréciés)
  • Chaussures (chaudes, et appropriés pour courir ou grimper)
  • Kit de premier secours
  • Vélos, matos de réparation de vélos (kit crevaisons, chambres a air)
  • Équipement de cuisine (grosse casseroles et poêles, plats, bassines, seau)
  • Matériel éducatif pour apprendre les langues (en priorité français, anglais, arabe, pachtou…)
  • Jeux et instruments de musiques

De manière générale, n’amenez pas de vêtements pour femmes, à moins que vous n’ayez un arrangement spécial avec des gens ici. Des vêtements sales et déchirés ou des tentes cassées ne sont d’aucune utilité. SVP, si vous amenez beaucoup de matériel, étiquetez vos sacs et cartons.

Organisation et ONG à Calais et aux alentours:
Calais est au centre de l’attention mais il y a d’autres villes le long de la frontière et d’autres endroits par lesquels les gens essayent de traverser qui reçoivent très peu de dons.

Le site web de Terre D’errance qui est basé à Norrent-Fontes

Liste incomplète des association basées sur Calais:
L’Auberge des Migrants.
Une association locale qui fait beaucoup de bon travail dans le camp.

Secours Catholique.
Une organisation Catholique qui aide les migrants de plusieurs manières.

Medecins du Monde.
Une association de médecins qui s’occupe des soins de santé dans le camp, et d’autres activités.\

L’hiver est difficile à Calais, et c’est aussi souvent le moment ou l’accès aux ressources et le plus difficile et où il y a peu de gens qui viennent aider. Si vous pouvez, merci d’essayer de stocker votre matériel et de l’amener pendant l’hiver.

Don? Reparation??? Quelques lignes sur l’humanitaire dans une contexte de colonisateurs.

Frantz Omar Fanon – Les damnés de la terre

Pendant des siècles les capitalistes se sont comportés dans le monde sous-développé comme de véritables criminels de guerre. Les déportations, les massacres, le travail forcé, l’esclavagisme ont été les principaux moyens utilisés par le capitalisme pour augmenter ses réserves d’or et de diamants, ses richesses et pour établir sa puissance.

Il y a peu de temps, le nazisme a transformé la totalité de l’Europe en véritable colonie. Les gouvernements des différentes nations européennes ont exigé des réparations et demandé la restitution en argent et en nature des richesses qui leur avaient été volées : œuvres culturelles, tableaux, sculptures, vitraux ont été rendus à leurs propriétaires. Dans la bouche des Européens au lendemain de 1945 une seule phrase : « L’Allemagne paiera. » De son côté M. Adenauer, au moment où s’ouvrait le procès Eichamnn, a, au nom du peuple allemand, encore une fois demandé pardon au peuple juif. M. Adenauer a renouvelé l’engagement de son pays à continuer de payer à l’État d’Israël les sommes énormes qui doivent servir de compensation aux crimes nazis.

Pareillement nous disons que les États impérialistes commettraient une grave erreur et une injustice inqualifiable s’ils se contentaient de retirer de notre sol les cohortes militaires, les services administratifs et d’intendance dont c’était la fonction de découvrir des richesses, de les extraire et de les expédier vers les métropoles. La réparation morale de l’indépendance nationale ne nous aveugle pas, ne nous nourrit pas.

La richesse des pays impérialistes est aussi notre richesse. Sur le plan de l’universel, cette affirmation, on s’en doute, ne veut absolument pas signifier que nous nous sentons concernés par les créations de la technique ou des arts occidentaux. Très concrètement l’Europe s’est enflée de façon démesurée de l’or et des matières premières des pays coloniaux : Amérique latine, Chine, Afrique.De tous ces continents, en face desquels l’Europe aujourd’hui dresse sa tour opulente, partent depuis des siècles en direction de cette même Europe les diamants et le pétrole, la soie et le coton, les bois et les produits exotiques. Les ports de la Hollande, Liverpool, les docks de Bordeaux et de Liverpool spécialisés dans la traite des nègres doivent leur renommée aux millions d’esclaves déportés.

L’Europe est littéralement la création du tiers monde. Les richesses qui l’étouffent sont celles qui ont été volées aux peuples sous-développés.

Et quand nous entendons un chef d’État européen déclarer la main sur le cœur qu’il lui faut venir en aide aux malheureux peuples sous-développés, nous ne tremblons pas de reconnaissance. Bien au contraire nous nous disons « c’est une juste réparation qui va nous être faite ». Aussi n’accepterons-nous pas que l’aide aux pays sous-développés soit un programme de « sœurs de charité ». Cette aide doit être la consécration d’une double prise de conscience, prise de conscience par les colonisés que cela leur est dû et par les puissances capitalistes qu’effectivement elles doivent payer. […]
En agitant le tiers monde comme une marée qui menacerait d’engloutir toute l’Europe, on n’arrivera pas à diviser les forces progressistes qui entendent conduire l’humanité vers le bonheur. Le tiers monde n’entend pas organiser une immense croisade de la faim contre toute l’Europe. Ce qu’il attend de ceux qui l’ont maintenu en esclavage pendant des siècles, c’est qu’ils l’aident à réhabiliter l’homme, à faire triompher l’homme partout, une fois pour toutes.
Mais il est clair que nous ne poussons pas la naïveté jusqu’à croire que cela se fera avec la coopération et la bonne volonté des gouvernements européens. Ce travail colossal qui consiste à réintroduire l’homme dans le monde, l’homme total, se fera avec l’aide décisive des masses européennes qui, il faut qu’elles le reconnaissent, se sont souvent ralliées sur les problèmes coloniaux aux positions de nos maîtres communs. Pour cela, il faudrait d’abord que les masses européennes décident de se réveiller, secouent leurs cerveaux et cessent de jouer au jeu irresponsable de la Belle au bois dormant.