Donate

Thank you for the donations received, from benefit gigs and individuals, especially the ongoing donations from people, much appreciated.

You can make donations to:

CMS bank account in UK :
Account name: ‘Calais Migrant Solidarity’
Unity Bank, sort code: 08 60 01
Account number: 20233983
IBAN code: GB11CPBK08005150073210
Swift/BIC code: CPBKGB22
Please note, Unity Trust bank do not accept the new faster payments, so you will have to transfer money within the UK as a bill payment or CHAPS

Compte en banque de CMS en France :
Au delà des frontières
166 rue Mollien
62100 Calais

La Banque Postale
centre financier de Lille
RIB: 20041 01005 1342942P026 54

IBAN : FR 76 20041 01005 1342942P026 54
BIC : PSSTFRPPLIL

FUNDING CALL OUT :
[French translation below]

Calais Migrant Solidarity: we’re here to stay, and we need your help.

This is an appeal for financial support for Calais Migrant Solidarity.Working in harsh conditions, we have achieved a lot in the last four years. The crisis in Calais is not going away, and neither are we. We are planning for the future, and setting up a permanent “Inter-Cultural Centre” to bring migrants and locals together and grow the resistance to repression and racism on the border. We need long term funding to make this happen. Please read on and get involved.

In Calais, hundreds of people from Afghanistan, Iraq, Syria, Sudan, Palestine, and many other places remain stranded on the France/UK border in extremely harsh conditions. After the No Border Camp held in Calais in 2009, a small group of us decided we had to stay put, standing side by side with migrants facing constant attacks from police and fascist gangs, enforced homelessness, and the covered eyes of European “society”.

We have done a lot. We document, and wherever possible prevent arrests, raids, assaults, gassings, detentions and deportations. We have found that our presence at the scene of police raids can considerably diminish violence against undocumented people. And that our solidarity can give a real boost to people facing degradation and harassment every day. Our films and dossier “This Border Kills”, which recorded in painful detail the reality of state repression over one year, has now resulted in a major public debate led by the French “Human Rights Defender”, causing a visible
reduction in police brutality in recent months.

We have also organised music festivals, free kitchens that cook for 200 people every day every summer (when the government funded charities are on holiday), legal advice sessions, language classes, first aid, building projects, direct action against the border regime, detainee support, and many more small acts of everyday solidarity. And, as hundreds of people have passed through Calais and worked with us, we have started to build a cross-border network of support and friendship against the racist politics of “Fortress Europe”.

The work we are doing in Calais is vital, and after four years of building our strength we are ready to take it onto a new level. This summer we opened a new space, the “Inter-Cultural Centre Marie Noelle Zetkin”. It was a much needed place for people to shelter, meet, study, use the
internet, charge batteries, read books from the library, fix bicycles, make banners and print leaflets, do classes and skill-shares, and much more. It was genuinely self-organised with migrants, local Calaisiens, and international volunteers working together.

The centre, situated in an old warehouse, was shut down after four months by the virulently anti-migrant mayor of Calais using a bureaucratic pretext. But it lasted long enough to confirm that this is exactly what Calais needs: a joyful space where people of many cultures can meet, connect, overcome barriers and create a living resistance to racism. We need to open a permanent social centre in Calais. We need to work carefully, with legal support and community backing. And we need money!

Everything we have done so far has been on a shoestring budget, out of our own pockets and with the support of some much appreciated, but sporadic, donations. Because of this we have never been able to plan more than a few months in advance. If we are going to plan, invest and build long term in Calais, we need more stable funding.

So we are now making our first big push for donors and supporters. Here is how you can help:

1) We want to get together a major “fighting fund” of several thousand euros. This will be used to establish a permanent, legal, and secure Inter-Cultural Centre. Please contribute whatever you can towards this.

2) We also need a regular income for rent and bills, and to enable us to plan ahead. For this we will set up a base of monthly subscriptions and standing orders. We ask all CMS supporters across Europe who can to contribute a few euros a month by bank transfer. Every cent or penny counts!

3) You could organise a film screening, benefit concert, dinner, or other event to raise money.

4) Also, as ever, we need donations of tents, sleeping bags, warm clothes, first aid materials, and other basic supplies. Whatever way you can contribute, we’ll be very glad to hear from you.

CMS has two main bank accounts in France and in the UK that you can transfer money to. We are also setting up new bank accounts in some other European countries to recieve local standing orders. For more information see the CMS website, and/or contact your local CMS support group.

Please tell us if you want your donation used for something in particular.

CMS website for more information:

http://calaismigrantsolidarity.wordpress.com/

Get in touch: calaisolidarity@gmail.com

CMS bank account in UK:

Account name: ‘Calais Migrant Solidarity’
Bank name: Unity Bank
Sort code: 08 60 01
Account number: 20233983
IBAN code: GB11CPBK08005150073210
Swift/BIC code: CPBKGB22

In solidarity,

CMS / No Borders.

***

Calais Migrant Solidarity : Nous sommes ici pour rester, et nous avons besoin de votre aide.

Ceci est un appel à soutenir financièrement le réseau Calais Migrant Solidarity. Travaillant dans de rudes conditions, nous avons accompli beaucoup de choses ces quatre dernières années. La situation de crise à Calais n’est pas prête de disparaître et nous non plus. Nous sommes en train d’établir des plans pour le futur et de mettre en place un “Centre Interculturel” permanent pour permettre de réunir migrants et habitants, et développer la résistance face à la répression et au racisme à la frontière. Pour ce faire, nous avons besoin d’un investissement financier à long terme. S’il vous plaît, prenez le temps de lire ce qui suit et rejoignez-nous.

A Calais, des centaines de personnes d’Afghanistan, Irak, Syrie, Soudan, Palestine, et beaucoup d’autres endroits du monde, restent coincées à la frontière entre la France et l’Angleterre, et sont condamnées à vivre dans des conditions extrêmes et inhumaines. Après le camp No Border qui s’est tenu à Calais en 2009, un petit groupe a décidé de rester pour lutter côte à côte avec les migrants subissant en permanence les attaques menées par la police et les bandes de fascistes, et contraints de dormir dans la rue, tandis que la « société » européenne détourne le regard.

Nous avons fait beaucoup. Nous documentons, et quand il est possible, empêchons les arrestations, raids, assauts, gazages, mises en rétention et expulsions. Nous avons découvert que notre présence sur les lieux des raids de la police peut faire considérablement diminuer la violence contre les personnes sans papiers. Et que notre solidarité peut donner un véritable coup de pouce à ceux qui font face à la déshumanisation et au harcèlement quotidien. Nos films et notre dossier “La frontière tue”, qui rapportent les douloureux détails sur la réalité de la répression étatique durant une année, a maintenant donné des résultats aboutissant à un débat public majeur mené par le “Défenseur des Droits”. Débat à l’origine d’une réduction visible de la brutalité policière ces derniers mois.

Nous avons aussi organisé des festivals de musique, des cuisines autonomes et itinérantes qui ont cuisiné pour 200 personnes chaque jour de l’été (lorsque les associations caritatives financées par le gouvernement sont en vacances…), donné des conseils juridiques, des cours de langues et de premiers secours, construit des projets et mené des actions directes contre le régime des frontières, soutenu les détenus au centre de rétention, et beaucoup d’autres petits actes de solidarité quotidienne Et, puisque des centaines de personnes sont passées par Calais et ont travaillé avec nous, nous avons commencé à bâtir un réseau qui traverse les frontières, fortifié par la solidarité et l’amitié, contre les politiques racistes de l’”Europe Forteresse”.

Le travail que nous accomplissons à Calais est vital, et après quatre années passées à nous renforcer, nous sommes prêts à évoluer encore et à nous lancer dans une nouvelle expérience.

Cet été nous avons ouvert un espace inédit, le “Centre Interculturel Marie Noelle Zetkin”. Un lieu essentiel où les personnes pouvaient s’abriter, se rencontrer et échanger, étudier, utiliser internet, charger les batteries de téléphone, lire des livres en provenance de la bibliothèque collective, réparer les vélos, faire des banderoles et des tracts, mettre en place des cours et des temps de partages de savoir, et beaucoup plus encore. Cet endroit était vraiment autogéré par les migrants, des habitants de calais, et les volontaires internationaux travaillant ensemble.

Le centre, situé dans un vieil entrepôt, a été fermé après quatre mois par la maire violemment anti-migrante de Calais, en utilisant un prétexte bureaucratique. Mais il a duré assez longtemps pour confirmer qu’il incarnait exactement ce dont Calais a besoin : un espace joyeux où des hommes et des femmes riches de cultures différentes peuvent se rencontrer, échanger, franchir les barrières et résister avec vitalité au racisme. Nous avons besoin d’ouvrir un centre social permanent à Calais. Il nous est nécessaire de travailler consciencieusement avec un soutien légal et l’appui de la communauté. Et nous avons besoin d’argent !

Tout ce que nous avons réalisé jusqu’à présent l’a été avec un budget restreint, sorti de nos propres poches et avec le support très apprécié, bien que sporadique, de quelques donations. En raison de cela, nous n’avons jamais été capable de faire des plans au-delà des quelques mois à venir. Si nous nous engageons à planifier, à nous investir pour construire sur du long terme à Calais, nous avons besoin de fonds plus stables.

Ainsi, nous commençons maintenant notre première grosse campagne de donation. Voici ce que vous pouvez faire pour aider :

1) Nous souhaitons réunir un important “fond de combat” de plusieurs milliers d’euros. Il sera utilisé pour établir un centre interculturel permanent, légal et stable. Nous vous prions de contribuer dans la mesure de vos moyens pour que nous puissions atteindre cet objectif.

2) Nous avons également besoin d’un soutien régulier pour le loyer et les factures, et pour nous permettre d’avoir une visibilité. Pour ceci, nous souhaitons mettre en place un système de donation mensuel. Nous demandons donc à toutes celles et ceux qui soutiennent ou désirent soutenir Calais Migrant Solidarity à travers l’Europe et qui en ont la possibilité financière, de contribuer avec la somme de leur choix par transfert bancaire. Chaque centime ou euro compte !

3) Vous pouvez organiser des projections de films, des concerts de soutien, des repas, ou d’autres événements pour récolter des fonds.

4) Comme toujours, nous avons besoin de donations de tentes, sacs de couchage, vêtements chauds, matériaux de premier secours, et autres fournitures élémentaires. Toutes les contributions, quelles que soient leurs formes, sont les bienvenues.

Calais Migrant Solidarity a deux comptes en banque en France et au Royaume-Uni sur lesquels vous pouvez transférer l’argent. Nous sommes également en train de mettre en place de nouveaux comptes en banque dans d’autres pays européens afin de percevoir des fonds localement. Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site de CMS, et/ou contactez votre groupe de soutien local à CMS.

Le site internet de CMS pour plus d’informations :

http://calaismigrantsolidarity.wordpress.com/

Compte en banque de CMS en France :

Au delà des frontières
166 rue Mollien
62100 Calais

La Banque Postale
centre financier de Lille
RIB: 20041 01005 1342942P026 54

IBAN : FR 76 20041 01005 1342942P026 54
BIC : PSSTFRPPLIL

Contact de CMS (francais) : conejanegra@gmail.com

Solidairement,

CMS / No Borders
>