APPEL A RASSEMBLEMENT CONTRE L’EXPULSION BRUTALE DES MIGRANT-E-S DE CALAIS

Suite aux violentes expulsions du début de semaine (canons à eau,
incendies, pression policière) sur la jungle de Calais, nous vous donnons
rendez-vous *Samedi 5 Mars* à 11h00 devant la mairie de Villefranche de
Rouergue, afin de protester contre l’expulsion brutale et anticipée de
plusieurs milliers de personnes.

*  **  **  **  **  **  *

(Nous relayons ici, différents appels de collectifs et personnes solidaires)

A Calais, l’état tombe le masque…La destruction de la »jungle » de Calais a brutalement commencé ce lundi 29 Février au matin. Plusieurs compagnies de CRS ont investi les lieux, puis devasté des cabanes encore occupées, lancé des grenades lacrymogènes et usé de canons à eau contre des réfugiés grimpés sur les toits de leurs abris. Des centaines de personnes ont été jetées dans un froid glacial sans rien d’autre que les vêtements qu’elles portent sur elles, sans savoir où aller…

Force est de constater que le « démantèlement » qui vient de commencer n’a rien de progressif ou d’humanitaire, et qu’il ne prend pas en compte la situation des personnes…

Le temps des camps est revenu. Celui des déplacements obligés et des déplacements empêchés. (…) aujourd’hui, on ne dit plus « camps », ça évoquerait de mauvais souvenirs. Alors on appelle ça la « jungle » comme si celles et ceux qui arrivent à Calais étaient des bêtes sauvages (…)

6 juillet 1938 : ouverture de la conférence d’Evian. Les pays occidentaux débattent d’un problème grave : que faire des centaine de milliers de juifs chassés d’allemagne et d’autriche par les nazis ? La réponse sera unanime : RIEN !

29 janvier 1939 : prise de Barcelone par les troupes franquistes. Des dizaines de milliers de réfugiés espagnols et des combattants des brigades internationales (…) sont mis dans des camps qu’on appellent pas encore de concentration(…)

La logique des camps, c’est d’enfermer les victimes qui sont considérées comme des coupables. Ou de les disperser pour qu’on ne les voit plus.

Qui a mis à feu et à sang le Moyen Orient et le monde arabe (…) ? Qui arme les pays qui ont financé et fabriqué Daesh ? Qui soutient le modèle économique qui condamne de nombreux pays au sous-développement?(…) Les gens qui arrivent à Calais (…) sont avant tout les victimes du capitalisme mondialisé.

Le gouvernement français se dit solidaire du peuple syrien face à sa dictature. Il traite les réfugié-es syrien-nes comme des bêtes : expulsions, enfermement, refus d’accorder le droit d’asile. C’est la politique du bulldozer et de la bonne conscience. (…)

Notre police n’a même pas besoin de l’état d’urgence pour agir. Elle possède déjà une solide expérience acquise contre les Roms. Plusieurs « camps » ont été récemment démantelés (…).

Face à cette Europe forteresse qui imite les pires périodes de son histoire, nous réaffirmons la liberté absolue de circuler et de s’installer. Nous faisons nôtre l’appel de Calais qui se termine par :

« Parce-que nous serons plus forts demain pour nous battre ensemble contre les autres formes d’injustices et de misères, nous demandons solennellement au gouvernement un large plan d’urgence pour sortir la jungle de Calais de l’indignité dans laquelle elle se trouve  »

Pour plus d’infos n’hésitez pas à aller sur les liens suivants :

Si vous voulez prendre par à une soirée de témoignages, discussions, et pourquoi pas vous engager quelque soit la mesure aux côtés des migrants, 3 rendez vous très prochainement :

Vendredi 18 mars à 19h aux Hauts Parleurs à Villefranche de Rouergue

Samedi 19 mars à 20h chez Piccolo à Vabre

Samedi 25 mars à 20h à la Salle Paroissiale du Tricot à Villefranche