témoignage de Jamila

De plus en plus de migrants n’hésitent pas à prendre des risques inconsidérés en tentant de traverser La Manche en canot ou même à la nage pour rejoindre l’Angleterre depuis les côtes françaises.

Par sept fois Jamila a tenté la traversée de La Manche. Sept échecs. Cette Irakienne de Bagdad, mère de cinq enfants, est bloquée à Grande-Synthe, dans le nord de la France, depuis bientôt un an. “Je n’aime pas ce pays, je sais que les demandes d’asile des Irakiens sont quasiment toutes refusées. Ma seule chance, c’est l’Angleterre”, confie-t-elle à InfoMigrants.

Mais les tentatives avortées commencent à peser sur son moral. Et la dernière, il y a un peu plus de deux mois, fut même traumatisante pour la mère de famille : “Nous sommes partis de la plage à minuit. Nous étions 20 dans un petit canot. Rapidement, le bateau a commencé à prendre l’eau. Pétrifié, mon petit dernier de un an s’est évanoui. J’ai crié pour essayer de le réveiller, mais il restait inconscient”, raconte-t-elle, la gorge nouée.

Les passagers du bateau ont alors décidé d’appeler les secours. “Ils sont arrivés vers 4 heures du matin. J’ai eu si peur, je me suis dit que c’était la dernière fois que je montais sur un canot”, raconte Jamila. “Depuis, nous avons tenté deux fois de passer en Angleterre en se cachant ou en sautant dans des camions. Cela ne marche pas non plus. Et en plus les passeurs m’obligent à donner des médicaments à mon bébé pour le faire dormir et éviter qu’il ne pleure. Je suis désespérée…”

source: https://www.infomigrants.net/

One comment

  1. Pingback: Testimonials / Témoignages | Calais Migrant Solidarity