FREEDOM FOR ALL! // LIBERTÉ POUR TOU.TE.S!!

ENGLISH BELOW

En ces jours de panique à cause de l’épidémie de COVID-19 (virus corona), il y a eu autant de réactions différentes que de personnes différentes.

Mais que diriez-vous d’une quarantaine lorsque votre “maison” est une cellule avec plusieurs autres détenus et que vous n’avez pas accès à des médecins si ce n’est par l’intermédiaire d’agents de police coopératifs ?
Comment “rester en sécurité à la maison” lorsque vous êtes sans abri ?
Les réponses du gouvernement à ces sujets ont été insuffisantes, ce qui n’est pas surprenant.

Alors que les élections municipales ont lieu ce dimanche même dans la ville de Calais, les expulsions quotidiennes de terrains où plusieurs centaines de personnes passent leurs nuits se poursuivent comme toujours. Illégales, impunies. Et telles vont très probablement continuer: les résultats des élections d’aujourd’hui montrent l’ancien maire, Natacha Bouchart, l’emportant haut la main. Encore 6 ans de politique des murs, du grillage, et de la barbelé, yay !

Et les personnes enfermées dans le centre de détention (CRA) de Coquelles, bien que de nombreux pays aient fermé leurs frontières aux voyages terrestres et aériens, rendant les expulsions pratiquement impossibles, sont toujours retenues.
Pas étonnant que dans de telles conditions, un cas COVID-19 ait été confirmé dans l’autre centre de détention de la région, à Lesquin, près de Lille.

Les détenus font une grève de la faim pour protester contre l’absence de mesures mises en place pour leur santé et demandent la libération immédiate de tous ceux qui sont détenus dans un centre de détention.
Voici leur message :

« On préfére mourir de faim que de cette merde ! »

le 15/03/2020 Infos depuis le Centre de Rétention Administratif (CRA) de Lesquin.
Vendredi, le 13/03/2020, nous avons appris qu’au moins un cas de coronavirus a été confirmé au sein du CRA. Si la personne a été évacuée, aucune mesure n’a été prise pour notre sécurité vis-à-vis de l’épidémie.
Les policiers de la Police aux Frontiéres (PAF) ont des gants et des masques, et nous, rien.
Nous avons donc décidé d’arréter de fréquenter Ies espaces collectifs du centre de rétention, afin de nous protéger, ce qui implique le réfectoire. Nous ne mangeons donc plus depuis maintenant trois jours pour beaucoup d’entre nous.
Autres conséquences :
– l’association, présente habituellement pour nous aider à faire valoir nos droits, est absente. Comment nous défendre et nous informer ?
– les visites de nos proches et soutiens sont également interdites renforqant notre isolement.
– de nombreuses audiences du juge des libertés et de Ia détention sont reportées, or c’est à l’occasion de ces audiences que nous pouvons étre Iibérés. Et nous ne pouvons pas rester enfermés sans autorisation dujuge.
– la plupart des liaisons internationales en avion (et notamment vers I’ltalie, le Maroc) sont annulées. Si dans tous les cas nous ne pouvons pas étre expulsés à quoi bon nous garder ?

Pour notre survie et le respect de nos droits, nous exigeons la liberté immédiate de toutes les personnes enfermées au CRA de Lesquin et dans tous les centres de rétention !
Face à I’isolement et l’inquiétude dans lesquels nous sommes, nous souhaitons faire entendre nos voix via la diffusion de ce message. Faites — tourner !
Vous pouvez aussi nous appeler sur les numéros de cabine du CRA pour prendre de nos nouvelles, faire sortir nos messages.
Hall : 03.20.44.74.13 Zone A : 03.20.32.76.20 Zone B : 03.20.32.70.53 Zone C : 03.20.32.75.31 “

 

STOP AUX EXPULSIONS. FERMETURE DE TOUS LES CENTRES DE DÉTENTION, MAINTENANT !

LIBERTÉ POUR TOU.TE.S ! MAISON POUR TOU.TE.S !

 

corona_lille

_____

ENGLISH

In these days of panic because of the COVID-19 (corona virus) outbreak, there has been as many different reactions as many different people.

But how about a quarantine when your “home” is a cell with several other inmates and you have no access to doctors if not through cooperative police officers?
How do you “stay safe at home” when you are in an abusive household , or when you are homeless?

Response from the government have been insufficient, unsurprisingly.

While municipal elections take place this very Sunday in the city of Calais, daily evictions of land where several hundreds people spend their nights continue as always. In full illegality, and unpunished. And so they will most likely carry on, as today’s elections results see the former mayor, natacha bouchart, winning by a landslide. 6 more years of walls and barbered wire politics, yay!

And people locked up in detention centre (CRA) in Coquelles, although many countries have closed their borders to both land and air travels rending deportations virtually impossible, still are retained.

No surprise that in such conditions, there has been one confirmed COVID-19 case in the other detention centre of the region, in Lesquin, close to Lille.
Inmates are doing a hunger strike to protest against the lack of measures put in place for their health and asking for immediate release of all detained in any detention centre.

Here is their message:

“We’d rather starve than die of this shit! “

15/03/2020 News from the Administrative Detention Centre (CRA) in Lesquin.
On Friday, 13/03/2020, we learned that at least one case of coronavirus has been confirmed at the CRA. Although the person has been evacuated, no measures have been taken for our safety in the face of the epidemic.
The Border Police (PAF) officers have gloves and masks and we have nothing.
We have therefore decided to stop using the collective spaces of the detention centre, in order to protect ourselves, which involves the refectory. We have not eaten for three days now for many of us.
Other consequences :
– the association, usually present to help us to assert our rights, is absent. How can we defend ourselves and inform ourselves?
– Visits from our relatives and supporters are also forbidden, reinforcing our isolation.
– Many hearings of the judge of liberties and detention (JLD) are postponed, and it is during these hearings that we can be freed. And we cannot remain locked up without a judge’s authorization.
– Most international air flights (especially to Italy and Morocco) are cancelled. If in any case we cannot be deported, what is the point of keeping us?

For our survival and the respect of our rights, we demand the immediate freedom of all the people locked up in the Lesquin CRA and in all the detention centres!
Faced with the isolation and anxiety in which we find ourselves, we wish to make our voices heard through the sharing of this message.
Spread it!
You can also call us on public phone numbers, to get in touch with us, to get our messages out.
Hall: 03.20.44.74.13 Zone A: 03.20.32.76.20 Zone B: 03.20.32.70.53 Zone C: 03.20.32.75.31 ”

DEPORTATIONS MUST STOP. CLOSE DOWN ALL DETENTION CENTRES NOW!

FREEDOM FOR ALL! HOUSE FOR ALL!

3 comments

  1. Pingback: Les oublié.e.s du Coronavirus | Getting the Voice Out
  2. Pingback: De vergeten van de Coronavirus | Getting the Voice Out
  3. Pingback: The forgotten of Coronavirus | Getting the Voice Out