ALERTE EXPULSION SOUDAN// DEPORTATION TO SUDAN

27.05.2019 UPDATE: One of the two Sudanese nationals that were still detained and at risk of deportation is free after today’s hearing in front of Lille Administrative Court. The other, Salah, is still in detention : here the petition about him with more news.

 

27.05.2019 MISE À JOUR: l’un des deux ressortissants soudanais toujours en détention et menacé d’expulsion est maintenant libre après l’audience devant le tribunal administratif de Lille. L’autre, Salah est toujours en détention: voici la pétition à son sujet avec plus de nouvelles.

 

ENGLISH BELOW

Quelques bonnes nouvelles : deux jeunes hommes soudanais ont obtenu le statut de réfugié, un depuis le centre de rétention de Coquelles et un de Oissel!
Les réponses positives aux demandes d’asiles effectuées depuis les CRAs sont très rares, toujours faites dans de très mauvaises conditions et dans de trop courts délais.
Seulement près d’un pour cent des personnes demandeuses d’asile y obtiennent un titre de séjour!
Ces deux personnes sont donc sorties libres, mais sans accompagnement ni informations concrètes sur les procédures à effectuer pour retirer leur titre de séjour.

Mr A., enfermé au CRA de Oissel, a été libéré lui aussi.

Cependant

La France continue de déporter vers le Soudan!

Au moins deux personnes enfermées au centre de rétention de Coquelles risquent une déportation vers le Soudan.

Pour l’un d’eux, Salah, une première tentative d’expulsion est prévue dans les jours qui suivent.

Voici la pétition lancée a son sujet par des personnes solidaires.

 

Cette année, au moins trois personnes ont été déportées contre leur gré depuis le début de l’année. Les amis et la famille de l’un d’eux, déporté il y a près d’un mois, n’ont à ce jour toujours aucune nouvelle.

LA FRANCE NE DOIT RENVOYER PERSONNE VERS LE SOUDAN.

STOP AUX DÉPORTATIONS.

ICI un article qui liste les choses possibles a faire, avec les contacts de la préfecture du Pas de Calais, responsable des OQTF qui justifient le maintien en rétention et les tentatives d’expulsions des personnes enfermées à Coquelles.

_______________________________________________________________________
ENGLISH

Some good news: two young Sudanese men have obtained refugee status, one from Coquelles detention center and one from Oissel!
Positive responses to asylums claims made in detention are rare, as the interview is always made in bad conditions and short time.
Only about one percent of people asking asylum inside CRAs gets a residence permit!
These two people are therefore free, but without support or concrete information on the procedures they should now follow to get the actual paper of their refugee status.

Mr A., ​​locked up at the CRA in Oissel, was released too.

However

France continues to deport to Sudan!

At least two people locked up in the detention center of Coquelles are still at risk of deportation to Sudan.

For one of them, Salah, a first attempt is expected to take place in the following days.

Here is the petition launched for him by people in solidarity.

Since the beginning of this year, at least three people have been deported to Sudan against their will. The friends and family of one of them, deported nearly a month ago, have still no news.

FRANCE SHOULD NOT RETURN ANYONE TO SUDAN.

STOP THE DEPORTATIONS.

HERE an article which lists what you can do, with the contacts of the prefecture of Pas-de-Calais, responsible for the OQTF (order to leave France) that is ground for detention in order to deport you for those locked up in Coquelles center.