STOP DEPORTATIONS TO AFGHANISTAN // Non aux déportations vers l’Afghanistan

May be of interest for some that UNHCR just released (as of 30 of August 2018) new guidelines for assessing the International Protection Needs of Asylum-Seekers from Afghanistan.
‘UNHCR considers that an IFA/IRA is generally not available in Kabul’ (p.10). (IFA/IRA = Internal Flight Alternative/Internal Relocation Alternative). See here

On that, Finland decided to stop deportations to Afghanistan and to free all Afghani detained since there are no grounds for detention -at the moment.
See on Yle news here.

What about the many European states such as France, still detaining Afghan people?
During the daily raids in camps in Calais several Afghan people are regularly controlled and placed in Coquelles administrative detention center (CRA, in French), where they can be held up to 45 days awaiting for a decision to free them or a deportation to take place.

Not to talk about the many deportations under the Dublin agreement to third countries- where the person is identified as having passed through- and that can end up in deportations to the country of origin. See here.

Do we have to wait for “new” “official” guidelines to tell us that other countries, like Sudan, aren’t “safe” neither?
And even, to tell us deportations must stop as whole?


Stop deportations, from wherever to wherever else. Freedom of movement for all!

________________

 

Le Haut Commissariat des Nations Unies aux Réfugiés (HCR) vient de publier, le 30 août 2018, de nouvelles recommandations pour établir les besoins de protection internationale des demandeurs d’asile afghans (“International Protection Needs of Asylum-Seekers from Afghanistan”).

“L’UNHCR considère qu’une IFA/IRA n’est généralement pas disponible à Kaboul” (p.10). (IFA/IRA =Vol alternatif intérieur/ Relocation intérieure alternative). (Ici en anglais)

La Finlande a par conséquent pris la décision d’arrêter les déportations vers l’Afghanistan, ainsi que de libérer tou-te-s les Afghan-e-s détenu-e-s, puisque la détention n’est pour le moment plus justifiée. (Ici, sur Yle news, en finnois)

Qu’en est-il des nombreux Etats européens comme la France qui continuent d’enfermer les personnes afghanes?

Lors des descentes de polices et expulsions quotidiennes des camps à Calais, des Afghans sont controllés et placés au Centre de Rétention de Coquelles, où ils peuvent être détenus jusqu’à 45 jours, dans l’attente d’une déportation ou d’une libération. (Voir ici)

Sans parler des nombreuses déportations effectuées sous le réglement Dublin vers des “pays tiers” (pays que la personne a manifestement traversé lors de son trajet) et qui souvent aboutissent en déportations vers les pays d’origine depuis ce “pays tiers”. (Voir ici par exemple)

 

Devons-nous attendre de “nouvelles” recommandations “officielles” pour nous convaincre que d’autres pays, tels que le Soudan, ne sont pas “sûrs” non plus?

Ou pour nous conseiller d’arrêter toute déportation?

 

Arrêtons les déportations, d’où que ce soit, vers où que ce soit. Liberté de circulation pour tous et toutes!