Contre les rafles // Against racist raids

L’expulsion “humanitaire” est terminée. Il est maintenant l’heure des rafles systématiques. Tou-tes cell-eux mis-es de côté par la première partie du dispositif de l’État en sont maintenant à la deuxième étape, à la merci des hordes de policiers qui remplissent les rues calaisiennes.

Entre cell-eux qui n’ont pas pu accéder aux bus, les mineur-es que les services “sociaux” n’auront pas jugé comme tel-les, cell-eux qui veulent rester à Calais, etc… ils sont décidément nombreu-ses à avoir été oublié-es par les “diagnostics sociaux” des institutions (les associations humanitaires incluses). Les contrôles et arrestations au faciès se font à tous les coins de rue, les personnes sont emmenées directment dans des centres de rétention, parfois à l’autre bout de la france. C’est là qu’ils font face aux dangers des déportations dans des pays où ils risquent à coup sûr l’enfermement ou la mort.

C’est pour ces raisons que nous vous appelons à porter votre vigilance sur les centres de rétention et les CAO. Le harcèlement et la ségregation de cell-eux qui ne sont coupables que de leur couleur de peau ou de la validité de leurs papiers doivent faire face à notre colère. Ne laissons par leur fascisme envahir nos vies ! Guerre à leurs CRA, OQTF, rafles et à leur déportations !

Envoyez vos infos sur les centres de rétention et les déportations, vos rendez-vous et vos récits d’actions à calais_solidarity@riseup.net.

[EN]

The “humanitarian” evictions have finished. Now comes the time of systematic raids. All those left behind by the first phase of the government plan are now at the next phase: at the mercy of hordes of police who fill the streets of Calais.

Those who couldn’t access the buses, the minors whom the social services didn’t judge to be minors, and those who want to stay in Calais – there are many who have been forgotten and neglected by the “social diagnostics” carried out by the institutions (including humanitarian associations).

The controls and the arrests, based on racial profiling, are happening everywhere in the city. People are brought directly to deport centers, sometimes in other corners of France. It’s there that they frequently face the danger of deportation to countriers where they risk certain imprisonment or death.

It’s for this reason that we call on you to watch the deport centers and CAO (housing centers). Let’s get angry about the harassement and segregation of those who are guilty only of not being white or having “good” papers. Don’t let fascism ruin the lives of us all! Fight against their deport centers, their raids, and deportations!

Send info about deport centers and detentions, call-outs, and actions to calais_solidarity@riseup.net – for us to know and/or forward.

Advertisements

3 comments

  1. Pingback: Infos du 31 octobre au 7 novembre | ★ infoLibertaire.net
  2. Pingback: A Tale of Two Evictions: Resisting Displacement at Standing Rock and Calais | We Seek the Truth!
  3. Pingback: A Tale of Two Evictions: Resisting Displacement at Standing Rock and Calais | D!SRUPT | Question Everything