Police and neo-nazi collaboration! / Collaboration entre police et néo-nazis!

fash police collaboration image

Video from the 5th and 7th of January shows members of the Collective Calisiens en Colere throwing stones whilst CRS riot police officers who are standing alongside them fire tear gas grenades.

Ces vidéos prises entre le 5 et le 7 janvier montrent des membres du collectif Calaisiens en Colère jetant des pierres sur les réfugiés. Pendant ce temps, des CRS situés juste derrière eux envoient des grenades lacrymogènes.

Stones can be seen to be thrown from 0:20 onwards. At 0:35 a CS gas cannister can be seen, fired from off screen behind the neo-nazis. Another gas cannister is fired from behind and to the right of the camera at 0:50. From 1:22 to 1:39, the CRS and Calisiens en Colere members are standing next to each other, throwing stones and firing tear gas. From 1:41 to 1:56 Calisiens en Colere members can be seen throwing stones, with a police vehicle parked a short distance behind them. Soon afterwards, tear gas is fired.

In a blog post by a member of the CRS paroling the Jungle, the filth admits to working ‘shoulder to shoulder’ with members of Les Calaisiens en Colere who wear camouflaged clothing’. There is a long history of fascist activity in Calais (detailed here). The racist and xenophobic attacks that have been common around the Jungle and the city have now mutated with the State fascism of the CRS. As Calais Migrant Solidarity continues to document police violence, we have also documented the violence of these local fascist scumbags as they attack the residents of the Jungle. There is as yet, no evidence of similar accusations made against Calais Migrant Solidarity for incitement. The hypocritical and perverted justice of the CRS and the whole French criminal justice system is exposed by their direct collaboration with these neo-nazi knuckleheads!

À partir de 20’’ sur cette vidéo, on peut clairement voir des membres de Calaisiens en Colère jeter des pierres. À 35’’, une grenade lacrymogène est lancée par des CRS situés derrière les néo-nazis. Une autre grenade est lancée à 50’’. Sur cette même vidéo, entre 1:22 et 1:39, on voit clairement que les CRS et les Calaisiens en Colère sont côte-à-côte, jetant respectivement grenades lacrymogènes et pierres. Enfin, entre 1:41 et 1:56, des membres de ce collectif jettent ostensiblement des pierres sur les réfugiés avec les CRS à leurs côtés, un véhicule garé à proximité. Quelques secondes après, une nouvelle grenade lacrymogène est envoyée.

Dans un post publié sur le blog d’un CRS ayant patrouillé à la Jungle, cette ordure avoue travailler « coude-à-coude » avec les membres du collectif Calaisiens en Colère dont « certains sont en treillis camouflé, bonnet ou cagoule noire ». L’historique des actions fascistes à Calais est très long (détails ici). Les attaques racistes et xénophobes, nombreuses aux alentours de la Jungle ou dans la ville de Calais ont désormais fusionnées avec le fascisme d’État incarné par les CRS. Tout en continuant de documenter les violences policières, Calais Migrant Solidarity s’intéresse aussi aux violences portées par ces fascistes qui attaquent les réfugiés. Jusqu’ici, impossible de trouver des accusations vérifiées portées à l’encontre des soi-disant actions de CMS pour incitations. L’hypocrisie des CRS et du système judiciaire français est ici exposée par leur collaboration directe avec ces crétins de néo-nazis!

 

Advertisements