Come to Calais now : imminent evictions of the new squat and the jungle !

On Thursday 24th, the court gave its decision about the new squat on Impasse des Salines: the inhabitants of the house have ten days to leave the place before an eviction...The authorities and the police have ten days to find a strategy to evict this squat and we have ten days to organize the defence of the place and to respond to this attack!

The inhabitants of the place have, for the moment, decided that they will stay in this house even if the police try to evict them. They will resist and they ask for our help for this. There are now more than 100 people staying there at night and more than 300 are coming there everyday for a cup of tea, a collective meal, French lessons, card games and to have access to the basic hygienic facilities (toilets, showers and water.)

The jungle near the Tioxide factory where different communities have built camps after the previous evictions is also threatened with imminent eviction. More than 300 hundred people are trying to live there and are facing daily police harassment (beatings, gassings, ID controls…).

We are currently very few people on the ground at the moment, some of us will leave soon and we have a lot of work to do… Everything which has been rebuilt after the last evictions is now threatened again !

A new exciting space now exist and it’s time to fight for it ! We need all the hands and energies available to try to organize its defence.

The repression of the past three months has already caused too much damages, let’s stop them !

13juillet 00310309707_249439415251716_4503056025789674286_n

French version :

Venez à Calais maintenant : expulsions imminentes du nouveau squat et de la jungle !

Ce jeudi 24, le tribunal a rendu son verdict à propos du nouveau squat Impasse des Salines : les habitant.e.s de la maison ont 10 jours pour quitter la maison avant l’expulsion...Les autorités et la police ont 10 jours pour trouver une stratégie pour expulser ce squat et nous avons 10 jours pour organiser la défence de cet endroit et répondre à cette attaque !

Les habitant.e.s de cette maison ont, pour le moment, décidé d’y rester même lorsque la police viendra les expulser. Ils ont décidé de résister et nous demande de les aider dans cet optique. Il y a maintenant plus de 100 personnes qui dorment dans cet espace et plus de 300 qui viennent chaque jour pour une tasse de thé, un repas collectif, des cours de français, des jeux de carte, et pour avoir accès à des conditions d’hygiènes basiques (toilettes, douches, et eau).

La jungle à proximité de l’usine Tioxide où les différentes communautés ont reconstruit des campements après les précédentes expulsions, est aussi menacée d’une expulsion imminente. Plus de 300 personnes essaient d’y vivre et subissent un harcèlement policier quotidien (coups et blessures, gaz, contrôles d’identité).

Nous sommes actuellement très peu nombreux sur le terrain en ce moment, quelques un.e.s d’entre nous vont partir dans les prochains jours et nous avons beaucoup de travail…Tout ce qui avait été reconstruit après les dernières expulsions est menacé à nouveau !

Un nouvel espace plein de potentiel existe maintenant et c’est le moment de se battre pour qu’il vive ! Nous avons besoin de tous les coups de main et de toutes les énergies disponibles pour organiser sa défense !

La répression de ces trois derniers mois a déjà causé trop de dégats, arrêtons-les !