Maisons sans Gens. Gens sans Maisons. Manifestation le 1er Avril 2014

1er Avril 2014 : Rassemblement en soutien aux habitant.es des maisons rue
Auber, Vic et Massena
Dès 8h au Tribunal Administratif de Calais, Place Crèvecoeur 

Image

Fin Février 2014, quatre maisons ont été occupées par le collectif "Salut Ô Toit", collectif pour le droit au logement pour toutes et tous. L'une d'entre elle, située rue Leclercq, a été expulsée le 28 Février, réoccupée le 2 mars par ses habitant.es puis expulsée de nouveau le lendemain. Ces deux expulsions étaient pleinement illégales.

Les trois autres maisons ouvertes, rue Massena, rue Auber et rue de Vic, appartiennent à l'OPH et ont reçu la visite d'un huissier début mars, avec une convocation au Tribunal Administratif pour le 18 mars. A notre
demande, un report a eu lieu au 1er Avril.

Tout comme la maison rue Victor Hugo permet aux femmes, enfants et personnes malades de trouver un espace de repos et de vie, ces trois maisons permettent à des personnes avec ou sans papier (demandeurs
d'asile), d'avoir un toit et un espace où vivre et se reposer en sécurité. Un endroit autre que la rue, les ponts ou les parcs, qui sont ce que l'Etat leur laisse, à défaut de remplir ses missions et de proposer des solutions de logements.

Depuis quelques mois "Sauvons Calais" vient appuyer Bouchart dans sa lutte anti-migrants, et s'est déployé il y a quelques semaines comme la branche opérationnelle de l’appel à la délation de la maire de Calais. Ces nouveaux éléments rendent ces espaces de vie et d'activités, ainsi que leur soutien, encore davantage nécessaires. Malgré leur inutilisation depuis des années, ces lieux sont déjà menacés par une procédure
d'expulsion menée par l'OPH. Si ils se font expulser, ils resteront encore vides probablement pendant longtemps.


Un rassemblement est organisé ce mardi 1er Avril à 8 heures en face du Tribunal Administratif de Calais. Votre présence est importante pour affirmer un soutien aux habitant.es des différentes maisons occupées et une opposition à la haine de l'autre que diffusent Bouchart et "Sauvons Calais".

Pas d'expulsions sans relogement ! Un toit pour toutes et tous !