L’expulsion du camp soudanais

Aujourd’hui, jeudi 31 Octobre, la police est venue au camp soudanais. Ils ont arrêté 15 personnes. Les gens de la ville ont pris les tentes, les couvertures, les sacs de couchage et les ont apporté au dépotoir. Le camp est maintenant un désastre.

La police et les employés de la ville ont dit qu’ils venaient pour nettoyer. Mais ils ont simplement pris tous les effets personnels qui jonchaient le camp. Nous sommes allé récupérer les choses qui appartenaient aux gars soudanais. La police les a menacé de les mettre en prison pour trois mois, s’ils reviennent. C’est un jeu sans fin. Ils prennent, nous le reprendrons. Ils reviennent et nous, nous ramenenons ce qu’ils ont pris à nouveau.

Cela dure depuis maintenant deux ans et les Soudanais sont toujours là. Détruire leur camp ne changera rien.