FRONTEX OPERATION

DU 13 AU 26 OCTOBRE 2014, ATTENTION AUX CONTRÔLES
13 TO 26 OCTOBER 2014, BEWARE OF CONTROLS
‫اروپا‬ ‫در‬ ‫خا‬ ‫ی‬ ‫همه‬ ‫مهاجرین‬ ‫برابر‬ ‫تعقیت‬ ‫ااکتبر‬ ۲۶ ‫تا‬ ۱۳ ‫مدت‬
‫التوقيف‬ ‫و‬ ‫المراقبة‬ ‫عمليات‬ ‫إحترسوا‬ ، 2014 ‫أكتوبر‬ 26 ‫إلى‬ ‫أكتوبر‬ 13 ‫من‬

Du lundi 13 au dimanche 26 octobre 2014 l’Union Européenne va mettre ne place une très grosse opération policière visant les sans-papiers. Pendant deux semaines 18.000 policiers vont pourchasser les personnes sans-papiers pour en arrêter le plus possible. Les contrôles auront lieu dans la rue, les trains, les gares, les aéroports, les autoroutes et aux frontières internes européennes, partout en Europe. Les objectifs sont d’arrêter un maximum de personnes, d’identifier les routes et moyens utilisés pour venir et ainsi empêcher les migrants d’arriver en Europe.

>PREVENEZ DÈS À PRESENT toutes les personnes que vous connaissez, résidant ou en transit en Europe ou qui prévoient de venir à cette période.

>Soyons solidaires en essayant d’empêcher la mise en place des contrôles si on en est témoin. Soit en les rendant visibles par des protestations soit en avertissant discrètement les personnes en amont du dispositif et en les aidant à y échapper.

>Montrer sa désapprobation lorsqu’on assiste à l’opération, ne serait-ce qu’en s’arrêtant et regardant, peut gêner le contrôle.

>Faisons le maximum pour que cette opération soit un échec ! Soyons solidaires de toutes celles et ceux que ces États veulent empêcher de circuler librement.

‫در‬ . ‫داد‬ ‫خواخد‬ ‫انجام‬ ‫ها‬ ‫خارجی‬ ‫برابر‬ ‫در‬ ‫بزرگ‬ ‫پلیس‬ ‫عملیات‬ ‫یک‬ ‫اروپا‬ ‫اتحادیه‬ ‫تتبر‬ ‫تاک‬ ۲۶ ‫تا‬ ۱۳ ‫درمدت‬ ،‫فرودگاه‬ ،‫قطار‬ ، ‫ایستگاه‬ ،‫کوچه‬ ‫در‬ . ‫کرد‬ ‫خواخند‬ ‫تعقیت‬ ‫را‬ ‫مهاجرین‬ ‫پلیس‬ ۱۸۰۰۰ ‫دستگیر‬ ‫برای‬ ‫هفته‬ ‫دو‬ ‫طی‬
‫که‬ ‫را‬ ‫وسایل‬ ‫راه‬ ‫و‬ ‫آدم‬ ‫حد‬ ‫بیشترین‬ ‫دستگیر‬ ‫است‬ ‫هدف‬ . ‫شد‬ ‫خواهد‬ ‫واقع‬ ‫کنترل‬ ‫اروپا‬ ‫سراسر‬ ،‫مرزداخلی‬ ،‫شاهراه‬
‫شود‬ ‫شناسایی‬ ‫اروپا‬ ‫به‬ ‫آماده‬ ‫برای‬ ‫کناند‬ ‫می‬ ‫استفاده‬ ‫مهاجرین‬. ‫بدهید‬ ‫اطلع‬ ‫اروپا‬ ‫بیآند‬ ‫می‌کنند‬ ‫فکر‬ ‫یا‬ ‫کنند‬ ‫می‬ ‫سفر‬ ‫یا‬ ‫زندگی‬ ‫اروپا‬ ‫در‬ ‫که‬ ‫آشناهاتانی‬ ‫به‬ ‫فوری‬
‫است‬ ‫همه‬ ‫مال‬ ‫زمین . ‫باش‬ ‫شکست‬ ‫عملیات‬ ‫این‬

From Monday October 13thuntil Sunday 26th, the European Union will carry on a very big police operation against the undocumented foreigners. During two weeks, 18 000 will track them in order to arrest as many of them as possible. Controls will take place in the streets, in the trains, in the railway stations, in the airports, on highways and near the European inner borders, in one word, everywhere in Europe. The aim is to arrest the maximum possible persons, to identify the ways and means used by migrants to come to Europe, in order to prevent them from doing so.

>WARN RIGHT AWAY any person you should know, living in or travelling through Europe or planning to come during this period.

>Let show our solidarity by trying to disturb these controls if we witness them. It can be done either by exposing them with our protests or by discreetly warning the persons before they arrive at the control and helping them to escape it.

>Even showing one’s disagreement, be only by stopping and looking, may disturb the control. Let us make the most for this operation to be a failure.

The earth belongs to everybody, solidarity with all those to whom the states want to forbid freedom of circulation !
NO BORDER NO NATION, STOP DEPORTATION

Будьте осторожны в пути !
С 13 по 26 октября на всей территории ЕС пройдёт полицейская операция под названием «mos
maiorum». В течение этих двух недель приблизительно 18 тысяч полицейских в тесном сотрудничестве с
FRONTEX будут заниматься отловом людей без разрешения на пребывание. Они хотят узнать маршруты
нашего перемещения и арестовать как можно больше из нас. Предупредите пожалуйста всех людей без
документов! Многочисленных контрольных патрулей следует ожидать прежде всего в поездах, на
вокзалах, в аэропортах, у автострад и на внутриевропейских границах.
Нет Европе в крепостных стенах!
Нелегальных людей не бывает!

‫ضخمة‬ ‫بوليسية‬ ‫بعمليية‬ ‫الوروبي‬ ‫التحاد‬ ‫يقوم‬ 2014 ‫أكتوبر‬ 26 ‫الحد‬ ‫يوم‬ ‫غاية‬ ‫إلى‬ ‫و‬ ‫أكتوبر‬ 13 ‫الثنين‬ ‫يوم‬ ‫من‬ ‫إنطلقا‬ .‫شرعييين‬ ‫الغير‬ ‫المهاجرين‬ ‫تستهدف‬
‫الشوارع‬ ‫في‬ ‫منهم‬ ‫عدد‬ ‫أكبر‬ ‫توقيف‬ ‫بغاية‬ ‫شرعييين‬ ‫الغير‬ ‫المهاجرين‬ ‫بوليس‬ 18.000 ‫سيطارد‬ ،‫السبوعين‬ ‫هاذين‬ ‫خلل‬
‫الوحيدة‬ ‫غايتهم‬ . ‫الخارجية‬ ‫و‬ ‫الداخلية‬ ‫الوروبية‬ ‫الحدود‬ ‫على‬ ‫و‬ ‫السييارة‬ ‫الطرقات‬ ‫و‬ ‫المطارات‬ ‫و‬ ‫المحطات‬ ‫و‬ ‫القطارات‬ ‫و‬
.‫أوروبا‬ ‫إلى‬ ‫المجيء‬ ‫من‬ ‫لمنعهم‬ ‫عبورهم‬ ‫سبل‬ ‫كشف‬ ‫و‬ ‫المهاجرين‬ ‫من‬ ‫عدد‬ ‫أكبر‬ ‫إيقاف‬
‫بمحاولة‬ ‫لنتضامن‬ . ‫الن‬ ‫من‬ ‫عابرين‬ ‫و‬ ‫مهاجرين‬ ‫من‬ ‫المر‬ ‫يعنيه‬ ‫من‬ ‫كل‬ ‫بإعلم‬ ‫العملية‬ ‫هذه‬ ‫فضح‬ ‫علينا‬ ‫يجب‬
.‫التوقيف‬ ‫تفادي‬ ‫على‬ ‫بمساعدتهم‬ ‫و‬ ‫العملية‬ ‫ابتداء‬ ‫قبل‬ ‫المستهدفين‬ ‫الشخاص‬ ‫بتحذير‬ ‫أو‬ ‫بالعلم‬ ‫المراقبة‬ ‫منع‬
‫و‬ ‫التنقل‬ ‫حردية‬ ‫من‬ ‫حرمانهم‬ ‫الددول‬ ‫هذه‬ ‫تحاول‬ ‫من‬ ‫كل‬ ‫مع‬ ‫متضامنين‬ ‫لنكن‬ . ‫أمكننا‬ ‫بما‬ ‫العملية‬ ‫هذه‬ ‫إفشال‬ ‫لنحاول‬
.‫الحياة‬

ማስጠንቀቂያ፥ በሙሉ አውሮፓ ህብረት ውስጥ ሰደተኞችን ለመውጋት አዲስ የፖሊስ ማንቀሳቀስ እየጀመረ ነው !
አዲሱ ግብረት ሞስ ማዮሩም /mos maiorum/ ይባላል። ከጥቅምት3 /october 13th/ እስከ ጥቅምት 16
/october 26th/ ይካሄዳል። ለሁለት ሳምንታት አስራ ስምንት ሺህ /18000/ ፖሊሶች መታወቂያ ወረቀት የሌላቸው
ሰደተኞችን ያሳድዳሉ። የፍልስት መንገዳችንን ማወቅ ይፈልጋሉ። መታወዊያና ፓስፖርት የሌላቸው ሰዎችን እንዲታሰሩ
ይፈልጋሉ። ስለዚህ ይህን ዜና ለመታወቂያ የሌላቸው ሰደተኞች ማሰራጨት አለብን። በተለይ ባቡር ውስጥ፣ ባቡር ጣቢያ
ውስጥ፣ በድንብር አካባቢ እና ዋናዎቹ መንገዶች ላይ ብዙ የፓስፖርትና የመታወቂያ ካርድ ቁጥጥርን ሊኖር ይችላል።

Un septembre à Calais

Les manifestations

Le 5 septembre quelques centaines de migrants, ont manifesté joyeusement dans les rue de Calais pour réclamer leur passage vers l’Angleterre, l’arrêt des violences policières et contre le racisme, pour la liberté et le respect des droits humains.

Le 7 septembre 200 personnes, sympathisant de « sauvons calais », ont manifesté avec la bénédiction de la maire sur sa place de la mairie. Discours de plusieurs gars de l’ultra extrême droite, calicots fascistes et des levés de bras fascistes dans l’assemblée. Plusieurs associations et individus ont porté plainte contre cette démonstration fasciste auprès du procureur de Boulogne. Une enquête vient d’être ouverte. Une contre manifestation a été organisée par les antifa de la région, pour protester contre ce rassemblement fasciste.

En parallèle le même jour des citoyens ont voulu organisé un match de foot festif à la citadelle, le terrain de la citadelle ou les migrants jouent depuis 2 ans étant annoncé interdit par la mairie à cette occasion. Le tournoi s’est quand même tenu sur un terrain annexe et s’est terminé en beauté par un battle de rap.

Continuant sur sa lancée depuis la mairie persiste sur l’interdiction aux migrants de jouer au foot sur « son » terrain, envoie des huissiers, accompagnés de ses chiens de garde, pour constater l’occupation du terrain chaque dimanche. Elle aurait même manifesté son désir de porter plainte contre cette « occupation illicite »

Les migrants

Ils continuent à arriver par dizaines à Calais et dans le Calaisis… Ils sont environ 1500 à Calais. Une partie d’entre eux est installée à Tioxide, terrain squatté , et dans les dunes environnantes. D’autres sont dans des squats ou d’autres terrains dans les environs de Calais. 300 sont au « Fort Gallo”‘, énorme squat ouvert lors de la manifestation du 10 juillet. La cohabitation est problématique, vu le stress, la répression, la menace régulière des fascistes de Calais, et l’épuisement. Le jex (juge d’exécution), dernier juge à se prononcer sur le squat, après une première décision d’expulsion en août, a autorisé des expertises scientifiques et se rendra sur les lieux les 24 et 25 septembre, pour rendre sa décision finale le 17 octobre.

Les passages et la répression

Depuis plusieurs semaines les migrants se rassemblent le long de la rocade à l’entrée du port en masse pour essayer de monter dans les camions qui sont bloqués . Régulièrement ils essaient de s’introduire en masse dans le port pour tenter leur chance. Une nouvelle compagnie de CRS a été appelée pour essayer d’empêcher ses passages, avec régulièrement des récits de violence (gazage à l’intérieur des camions, coups) et des blessés parmi les migrants.

On ne compte plus les intimidations , les agressions policières, les blessés au port, autour des jungles et dans la ville.

L’extrême droite

Plusieurs militants ont subit de graves agressions verbales et/ou physiques de petits individus fascistes. ces dernières semaines. Ces individus nauséabonds sont bel et bien présents et n’hésitent pas à provoquer avec des saluts nazis les humanitaires, des migrants et des citoyens sympathisants. Ce 19/09 des individus ont lancé des cocktails Molotov sur un squat qui abrite principalement des égyptiens avec des enfants. La vigilance face à ces provocations et agressions amène un nouveau stress dont on avait vraiment pas besoin.

Le jeu FR/GB

Ils ont décidé ensemble de créer “un fond commun dans le cadre d’un accord sur la lutte contre l’immigration clandestine au port de Calais” qui ” permettra de dénouer la crise que connaît la question migratoire à Calais depuis plusieurs années”:

Traduction : renforcer les frontières, augmenter la répression, se coordonner avec les pays tiers pour faciliter les expulsions….. et un petit peu d’humanitaire pour ne pas perdre la face !

https://passeursdhospitalites.wordpress.com/2014/09/22/comme-en-2009-dans-le-desordre/

La situation devient très difficile à gérer à Calais aussi bien pour les activistes, les militants, les humanitaires , les migrants et…..les CRS !

Calais est le miroir de ce qui se passe à toutes les frontières d’Europe : Mellila, Lampedusa, Grèce, Turquie, Bulgarie…….

Des milliers de personne essayent d’atteindre l’ Europe , un endroit de paix et de sérénité pour eux. Même si l’accueil en Europe et en GB est problématique, ils savent que là ils ne mourront pas de faim et ne seront pas aspergé par des bombes.

Et l’Europe ne voit pas où est le problème et leur interdit le passage en construisant sa forteresse, son armée, des murs, en continuant à envoyer des armes aux rebelles ou moins rebelles, en criant au danger de l’un ou l’autre groupe « terroriste » et en continuant à vider le sol Africain de toutes ses richesses.

Au programme dans les semaines qui suivent :

Accroissement des difficultés pour les migrants de traverser, tensions accrues de toute part, expulsions des lieux de vie, déportations en masse vers les pays de transit ou de départs……………et de nouveaux arrivées de migrants venant d’Italie, de Choucha, d’Espagne, de Grèce…………..

Déjà ce 23/09/2014 en préface à Paris : Une centaine de personne principalement soudanaises et érythréennes ont été arrêtés lors d’une rafle au pont de la Chapelle à O6 H 30 et amenée au commissariat. http://paris-luttes.info/raffle-d-une-centaine-de-migrants?utm_source=dlvr.it&utm_medium=twitter

Du pain sur la planche:

Nous sommes au jour d’aujourd’hui 4 personnes sur le terrain à Calais ce qui ne nous aide pas à être à la hauteur des défis qui se présentent à nous. Il y a aussi beaucoup de travail à faire autour de la diffusion d’informations aux différentes communautés sur les décisions répressives prises, des outils à construire sur les risques de déportation croissants : par exemple : la France a réussi à déporter un soudanais au Soudan le 17 septembre et réverve des vols pour Khartoum depuis le début de l’été.

A young Sudanese drowns in a canal in Calais

On Friday 26th September a young person from Sudan, who was only about 20 years old, tragically died after drowning in a canal in the centre of Calais.

In the evening at around 7pm he had been with others next to the quai de l’Escaut when he fell into the canal. Two friends jumped in after him to try to rescue him but they could not find him as he could no longer be seen on the surface of the water. They called for help and the emergency services arrived with diving equipment to search below the water, but by the time they found the body it was too late. For 40 minutes they tried to resuscitate him but he had already died.

This person was quite new in Calais and had been living on the streets and in squats for about a month.

At the weekend a ceremony was held in one of the squats in his memory.

It is another wasted life on the violent streets of the Calais border and a tragic loss to family and close friends in Sudan, France and elsewhere. When a person dies it sends shock waves through communities in and outside of Calais, to friends and others still living through this situation.

This is now at least the 10th death this year of a person forced to live on the streets of the Calais border.

Ségrégation au Leader Price

Le samedi 27 septembre 2014, le magasin Leader Price situé avenue Roger Salengro à Calais a pratiqué la ségrégation à l’entrée de son magasin, interdisant l’accès aux personnes de couleurs qui désiraient faire leurs courses. Un groupe d’une dizaine de personnes habitant le campement de migrants soudanais situé derrière le magasin n’a en effet pas eu accès au magasin, la porte ouverte de ce dernier étant contrôlée par un vigile qui ne les a pas laissé rentre, obéissant au consigne du directeur. Plusieurs personnes ont été témoins de la scène et ont filmé les vidéos qui sont jointes.

‘Calais to Dover Truckers’, Sauvons Calais & the UK far-rigit

A fascist demo was called to ‘Support the Calais to Dover Truckers’ on the UK side of the border in Dover, about 30 people turned up, including members from the revived UK National Front and South East Alliance, with racist and xenophobic slogans and banners.

205471

According to their facebook page the reasons for the demonstration were given as:

“To stop a driver being injured or worse.
To stop Isis terrorists from re entering this country.
To stop Ebola being transported into this country.
To stop unchecked criminals from entering this country.
To stop rapists and child molester’s into this country.
To stop drivers being fined for clandestines being on their trucks.
To show the government your not happy about uncontrolled immigration.
To show the government your not happy being in the European union and it ruling our country with tin pot human rights laws.

Enjoy your day and get ready to fight for your country.
Support our truckers
Secure our border.”

The facebook page also links to the racist neo-Nazis group ‘Sauvons Calais’, East Aglian Patriotic Front and Nigel Farage UKIP MEP…
Screenshot from 2014-10-08 19:08:31

And not to forget the appearance of the National Front at the demo…
_77866621_blockade

Who earlier in the year, in Newcastle, were holding fascist banners like this…
1399736045-national-front-newcastle-demonstration_4702566
…’we must secure the existence of our people and a future for white children’

Not all truckers can be grouped together with these fascists, it seems most truckers refused to come or did not join the demo.

Government pressures also add to the aggravation of truckers against immigration. The UK government fines truckers and companies £2,000 per migrant discovered in a shipment to ‘deter smugglers’. This also has the affect of fuelling resentment, turning truckers against people who are clearly in a more difficult situation than themselves.

UK gives £15million to France to Secure the Border

Earlier this month the UK government approved giving the 9ft ‘ring of steel’ fence that was used during the Nato Summit in Wales to be reused to secure the Calais border.

And following on from this, Britain and France have drawn up a further agreement for the UK to fund securing the port of Calais to the tune of €15 million over three years.

In a Joint Declaration by France and the UK on September 20th, it states that the UK will give up to another 5 million per year for three years to fund controls of the border.

Police attacks

There is quite a lot of police violence at the moment, especially during the attempt of crossing and around Tioxyde (which is near to the port). A lot of people have been gazed inside the trucks, beaten, and some have broken body parts. It’s quite hard to challenge this violence as it is happening in different areas and at anytime. People have made collective crossing attempts to go inside the port, and this have been used to legitimate this increase of police violence.